Compostage, nos conseils sur les différentes techniques..

Bien des déchets végétaux en provenance du jardin comme de la cuisine s’avèrent précieux pour obtenir, une fois compostés efficacement, un terreau riche et gratuit. Ce recyclage sera pratiqué de diverses manières selon la configuration, les installations et espaces disponibles ainsi que les souhaits du jardinier.


Un terreau riche et gratuit, à volonté..

Le compostage en tas

Il suffit de choisir un emplacement spacieux et reculé du jardin, plutôt à mi-ombre et bien drainé, puis d’y amonceler les déchets par petites couches successives, en formant un andain (tas tout en longueur). Avec le temps, nul doute que la nature fera son œuvre. L’idéal est d’y déposer des matières organiques diverses et variées, avec toutefois quelques limitations: évitez les plantes traitées à l’herbicide ou tout autre produit chimique. Éparpillez bien chaque apport sur toute la surface. Pensez à utiliser un activateur de compost qui accélerera le phénomène.. Votre Coop’ vous propose un activateur de compost CP Jardin à 7€90 TTC..
Idéalement, il convient de retourner tous les 4 à 6 mois le tas en en reconstruisant un autre parallèlement. D’où l’intérêt, dès le départ, de prévoir suffisamment de place pour ce faire.
En automne, dispersez les feuilles mortes, idéalement broyées au préalable par des passages de tondeuse, uniformément sur votre tas. Ainsi, il sera protégé des grands froids et restera chaud et actif.

Activateur de compost CP JARDIN 7€90 TTC..

Le petit conseil de votre Coop’ : Si vous disposez de grosses touffes de consoudes, scalpez-les de temps à autre (elles repousseront bien vite) et disposez-les sur le tas. Elles accéléreront sa décomposition tout en apportant de la potasse en quantité. De même, d’aucuns urinent sur leur tas afin de l’enrichir en azote.

Le compostage en surface

Ici, il convient de disperser les matières organiques sur une surface libre du jardin, idéalement un futur massif dont vous améliorerez ainsi à peu de frais la richesse. Là encore, dispersez chaque apport le plus largement possible. Ceci est particulièrement indispensable pour ce qui concerne les tontes de gazon qui pourrissent rapidement par tassement en donnant alors naissance à une substance gélatineuse, peu transformable.

Le petit conseil de votre Coop’ : Effectuez la même chose entre des arbustes nouvellement plantés ce qui évitera la croissance des mauvaises herbes tout en améliorant le sol à bon compte.

Le compostage en silo

Qu’il s’agisse d’un bricolage avec des palettes récupérées, maintenues verticalement sur trois côtés grâce à des pieux, de grillage maintenu avec du fer à béton ou bien d’un appareil du commerce en matière imputrescible, vous y accumulerez vos déchets au fur et à mesure des disponibilités. Si vous souhaitez activer le processus, prévoyez de démonter votre tas pour le reconstruire (couche du haut au fond) juste à côté. Souvent, le jardinier averti prévoit des « cases à compost », au nombre de deux ou trois et accolées ce qui facilite grandement la gestion, par retournement périodique, des tas.
Si vous manquez de place et/ou de patience, optez pour un modèle à retournement du commerce, de contenance certes limitée, mais qui permet d’obtenir aisément un bon compost en trois à quatre mois. En effet, un mélange (par rotation) périodique encourage la transformation des déchets par les bactéries aérobies.

Le petit conseil de votre Coop’ : Ensemencez votre tas de vers de compost de type Eisenia qui accéléreront la décomposition des matières organiques tout en aérant le tas (vous en trouverez chez les adeptes du lombricompostage) ou bien arrosez régulièrement avec un produit accélérateur spécifique du commerce.

Composteur de cuisine BOKASHI

Il s’agit d’un petit composteur pour la maison, muni d’un robinet. Il vous permet de recycler directement vos déchets de cuisine en un terreau riche et en un « thé de compost », un engrais liquide maison. Le composteur est vendu avec un activateur, renfermant les micro-organismes qui assurent la décomposition et la transformation des déchets. Retrouvez dans votre Coop’ le composteur de cuisine BOKASHI..

Pour en savoir plus, lisez notre article : Comment bien utiliser le composteur de cuisine Bokashi ?https://www.coop-nice.fr/valorisez-vos-dechets-grace-au-composteur-de-cuisine/

Quelques astuces pour réussir votre compost..

  •  Mélangez des matières herbacées (vertes) et carbonées (ligneuses) pour assurer un bon équilibre et encourager une meilleure aération du tas.
  •  Proscrivez les végétaux ayant subi un traitement phytosanitaire ou un désherbage chimique, les plantes toxiques et les branches épineuses.
  •  Broyez menu les divers éléments autant que faire se peut.
  •  Recouvrez le tas de cartons, vieilles moquettes, tôles afin de maintenir la chaleur et éviter tout excès d’humidité.
  •  Si votre compost est placé sous des arbres, pensez à l’arroser de temps en temps durant la belle saison.
  •  Installez votre tas à même le sol au lieu de l’isoler par une feuille de plastique ou de le rehausser.