20 fleurs pour les abeilles..

Indispensables à la pollinisation de la grande majorité des cultures, les abeilles ont un rôle fondamental pour tous les êtres vivants. Les attirer dans tous les jardins grâce à leurs fleurs préférées est une action plus que bénéfique. D’autant que ces fleurs sont nombreuses, très variées, et qu’il y en a pour toutes les saisons ! On vous dit tout..

Que sont les fleurs mellifères ?

Les plantes mellifères (dites aussi nectarifères) sont les plantes qui fournissent aux abeilles pollen, nectar, propolis et miellat. Elles sont nombreuses, pourtant certaines d’entre elles, bien que riches, sont inaccessibles aux abeilles du fait de la forme de leur fleur.
Le miellat est récolté principalement sur des arbres (érable plane, châtaignier, merisier, griottier, noisetier, sapin blanc, clémentinier), tout comme la propolis que les abeilles trouvent sur le lierre, le sorbier des oiseleurs et aussi sur les érables planes.
Les fleurs, quant à elles, leur offrent le nectar et le pollen.

Au jardin

  • Plantez de nombreuses variétés de fleurs, annuelles ou vivaces, afin de favoriser la biodiversité. Les mélanges et prairies fleuries sont intéressants pour cette diversité. Sélectionnez des floraisons échelonnées, afin d’avoir en toute saison des fleurs qui plaisent aux abeilles.
  • Préférez les variétés botaniques aux cultivars très modifiés, les fleurs simples au fleurs doubles.
  • Gardez dans votre jardin un endroit non tondu, bien pourvu en indésirables (qui le sont beaucoup moins pour les abeilles que pour nous, en effet ces plantes sont riches en nectar et en pollen).
  • Évitez au maximum les produits phytosanitaires.

Les fleurs mellifères d’hiver

1- Le perce-neige

Peu riche en pollen et en nectar, le perce-neige est cependant une des rares fleurs hivernales, il a de ce fait un grand intérêt pour les abeilles qu’il aide à alimenter durant cette mauvaise saison.
Ses feuilles caduques forment une touffe assez basse, au milieu de laquelle s’ouvrent des clochettes blanches tournées vers le sol. La floraison se produit entre janvier et mars. Assez rustique, cette bulbeuse se plaît entre la mi-ombre et le soleil, dans un sol frais, riche en humus et bien drainé.

2- L’hellébore

La floraison longue et riche en nectar et pollen de cette fleur hivernale est un trésor pour les abeilles.
Les hellébores sont assez variées, montrant généralement une touffe de feuilles assez fines et longues et des fleurs en forme de cornets plus ou moins ouverts, aux pétales bien nervurés. Cette vivace aime les sols calcaires et frais et le soleil ou la mi-ombre, selon les variétés.

3- La bruyère

Le miel de bruyère affiche une robe sombre, tirant sur le roux, et un parfum puissant, un peu amer et très caramélisé.
La bruyère est un arbrisseau tapissant à feuillage persistant. Les feuilles sont fines et allongées, d’un vert sombre. Elle fleurit tout l’hiver, jusqu’au printemps en fonction du climat.
Sa floraison offre des teintes variées selon les variétés, souvent dans des tons de rose plus ou moins foncé et se présente en grappe de minuscules fleurs tubulaires. C’est une plante de terre de bruyère, qui besoin donc d’un sol acide, léger et humifère.

4- Le romarin

De teinte très pâle, le miel de romarin est très parfumé. Les abeilles se délectent du nectar des fleurs car il est particulièrement chargé en saccharose, une manne bienvenue en plein hiver.
Le romarin forme un buisson très ramifié, assez haut, garni de petites feuilles persistantes coriaces et allongées. Les fleurs, placées à l’aisselle des feuilles, forment des petites grappes bleu pâle. C’est une plante méditerranéenne, qui se plaira donc en sol caillouteux et climat chaud.

Les fleurs mellifères de printemps

5- Le trèfle (Trifolium repens)

La très longue floraison du trèfle, du mois d’avril au mois de septembre, en fait une plante très appréciée des abeilles et hautement mellifère. Elles en font un miel pâle et délicat.
Vivace, il rampe au sol et porte un feuillage composé de folioles tachées de blanc en leur centre. La floraison est blanche à blanc rosé, composée de minuscules fleurs tubulaires groupées en épis renflés. Il pousse sur tout sol bien drainé et résiste bien à la chaleur.

6- La sauge

La floraison de la sauge se produit sur une longue période, au grand bénéfice des abeilles. Le miel qu’elles font avec cette plante aromatique est à la fois épicé et fruité, d’un roux clair. La sauge est un genre végétal varié, comptant des espèces arbustives comme des annuelles. En variant les espèces on peut obtenir une floraison du printemps jusqu’aux confins de l’automne. Elles aiment généralement les situations ensoleillées.

7- Le géranium vivace

Formant une touffe tapissante bien ramifiée, aux grandes feuilles divisées et duveteuses, le géranium est une vivace à la floraison très longue (certaines variétés fleurissent durant 6 mois ! ). La floraison est colorée, souvent dans des tons de rose, violet, bleu, et généralement simple. Plante peu exigeante, il avoue une préférence pour les zones ensoleillées ou semi-ombragées.

8- La scabieuse

Jolie touffe d’allure légère aux grêles tiges florales émergeant d’une rosette de feuilles gris vert, la scabieuse offre aux abeilles et autres insectes pollinisateurs de quoi se nourrir du printemps jusqu’aux gelées. Ses fleurs ressemble à des demi-pompons hérissés, de teintes douces ou plus sombres dans les mauves, roses, pourpres selon les espèces et variétés. Elle apprécie le soleil et les sols bien drainés.

Il y a aussi comme floraisons de printemps : jacinthe des bois, bourrache, souci, myosotis, crocus, aster, lierre terrestre, vipérine, moutarde blanche, romarin, colza, bruyère, …

N.B Le saviez-vous ? Ce sont les fleurs bleues et jaunes qui attirent le plus les abeilles !

Les fleurs mellifères d’été

9- La phacélie (Phacelia tanacetifolia)

Cette plante est une des plantes les plus mellifères, qui attire un très grand nombre d’insectes pollinisateurs, dont les abeilles qui en font un miel sombre et très parfumé. De taille moyenne à haute, au feuillage léger et très divisé, la phacélie affiche de belles petites fleurs bleu lavande groupées en bouquets d’où dépassent de longues étamines de la même teinte. Sa floraison peut se prolonger jusqu’en automne. La phacélie se plaît au soleil, dans tous types de sols. Elle est souvent utilisée comme engrais vert.

10- Le mélilot blanc (Melilotus albus)

Parmi les meilleures plantes mellifères, le mélilot porte d’ailleurs son nom latin Melilotus qui signifie “Lotus à miel” grâce à cette propriété.
Le mélilot blanc se présente comme une touffe dressée et légère, assez haute, aux petites feuilles arrondies. Les tiges se terminent par de très fins épis de fleurs blanches, qui dégagent une forte odeur de vanille lorsqu’elles sont mouillées ou sèches. C’est une plante qui pousse spontanément dans les terrains vagues, les bords de chemins ou de routes. elle aime les sols assez secs.

11- La lavande

Les abeilles en raffolent et fabriquent un miel très connu et apprécié, de teinte pâle et très parfumé.
Cet arbrisseau touffu, aux feuilles fines de teinte gris vert, se couvre en été de beaux épis bleu lavande à violet. La lavande est une méditerranéenne, elle aime la chaleur et les terrains calcaires et secs, bien drainés.

12- Le cosmos

Plante buissonnante annuelle ou vivace, le cosmos offre une floraison généreuse et de longue durée, montrant des fleurs en capitules aux couleurs vives. Il se plaît en tout sol drainé et est très facile à cultiver, se ressemant spontanément d’année en année.

13- Le thym

Le miel de thym est un miel crémeux sombre et aromatique. Le thym est un arbrisseau, qui se décline en de multiples espèces et variétés, souvent rampantes ou formant des coussinets. Le feuillage est persistant, formé de petites feuilles opposées triangulaires La floraison estivale est généralement blanche ou rose pâle. Il se plaît au soleil, dans un environnement chaud et sec, rocailleux, très drainé.

14- La coriandre

Très mellifère, la coriandre permet de récolter un miel particulièrement parfumé. Cette aromatique annuelle se présente sous la forme d’une plante bien ramifiée, élancée, au feuillage vert clair. La floraison se produit en été, formée par des petites fleurs groupées en ombelles composées. Elle pousse spontanément dans le sud de l’Europe, en Asie, en Afrique du Nord, dans des sols sableux et bien drainés, au soleil. La rose trémière Très haute plante annuelle ou bisannuelle, la rose trémière affiche au-dessus de ses énormes feuilles lobées de grandes fleurs disposées en grappes, de teintes variées : pourpre, blanc, rose, jaune, … On la plante dans les endroits ensoleillés, dans une terre bien drainée, de préférence à l’abri du vent.

15- L’angélique

L’angélique ne passe pas inaperçue au jardin, entre sa haute taille, ses grosses tiges creuses et rigides et sa floraison spectaculaire, offerte par des ombelles vert pâle ou blanches. Elle apprécie les sols humides, neutres à légèrement acides.

Il y a aussi comme floraisons d’été : coquelicot, bourrache, bleuet, souci, tournesol, origan, agastache, sauge, géranium vivace, aster, eupatoire, reine des prés, mélisse, cléome, salicaire, vipérine, moutarde blanche, fenouil, dahlia, zinnia, marguerite, grand sedum, nepeta, hysope, pied d’alouette, digitale, verveine de Buenos Aires, menthe, …

Les fleurs mellifères d’automne

17- Le crocus

Le crocus est une plante herbacée bulbeuse. Les espèces à floraisons automnale s’ornent dès septembre de belles fleurs colorées en forme de coupe dès le début de l’automne jusqu’au mois de novembre. Ils s’installent en sol bien drainé, au soleil ou bien à mi-ombre.
À noter : On trouve des crocus différents à toutes les saisons.

18- L’aster

Montrant une très grande variété de taille et de couleurs, l’aster est une plante vivace (le plus souvent) herbacée à port buissonnant. Les fleurs sont des capitules ornant l’extrémité des tiges, solitaires ou formant des bouquets. Elles ont besoin d’un sol bien drainé et d’un sol qui reste frais à leur pied et préfèrent pour la plupart une exposition ensoleillée.

19- La népéta

Vivace très florifère, d’aspect proche de la lavande, la népéta fleurit néanmoins plus longtemps que cette dernière et se révèle plus rustique. Elle peut être à port buissonnant ou rampant, portant des feuilles caduques dentées, ovales, souvent aromatiques. Les petites fleurs généralement bleues sont rassemblées en longs épis, très nombreux durant toute la belle saison. Elle est peu exigeante, demandant juste un sol bien drainé et du soleil.

20- La capucine

Il existe des capucines grimpantes ou naines mais toujours annuelles, avec des feuilles arrondies d’un vert bleuté. Ses fleurs aux teintes chaudes sont souvent simples et se renouvellent constamment du mois de juin jusqu’en octobre. Elles n’ont pas de préférences pour le sol mais aiment être au soleil.

Il y a aussi comme floraisons automnales : souci, tournesol, agastache, dahlia, zinnia, callune, géranium vivace, …