Tous nos conseils pour profiter des légumes du potager en hiver..

Lorsqu’arrive l’hiver, de nombreux potagers sont propres comme des sous neufs, et vides… Quel dommage de ne pas profiter de cette belle terre également en hiver.. Car oui, elle peut sans problème accueillir de nombreux légumes qui vous offriront goût et vitamines tout au long de cette saison. Les légumes-racines sont les rois de l’hiver : topinambours, radis noirs, panais et autres rutabagas sont d’ailleurs très présents sur les étals des maraîchers et dans les assiettes. Les légumes-feuilles sont eux aussi de la partie, améliorant agréablement les menus avec de belles feuilles bien vertes..

Les légumes du potager en hiver

Contrairement à l’impression que l’on a souvent, le jardin potager peut être plein de légumes, et productif même en hiver. De nombreux légumes sont en effet suffisamment rustiques pour résister au froid, voire au gel. Lors de vos achats de graines ou de plants, vérifiez bien les dates de semis et de récoltes, ces indications précieuses vous guideront pour choisir les variétés adaptées à la saison froide. Car bien sûr, ce n’est pas parce qu’il y a des choux d’hiver que tous les choux apprécient le froid !

Le climat est aussi à prendre en compte, certains légumes auront besoin d’une protection s’il fait très froid. Dans ce cas prévoyez tunnels de protection ou autres abris :

  • Le châssis est très efficace lorsqu’il est bien orienté, par contre il demande de la réactivité pour l’ouvrir dès que le soleil paraît, faute de quoi vos légumes seront grillés !
  • De la même manière, les cloches sont imperméables à l’eau et à l’air et doivent être ôtées lorsque le temps est au beau mais il s’agit d’un matériel léger et pratique pour la protection des cultures.
  • Les tunnels bas permettent d’abriter facilement des rangées de légumes, eux aussi doivent être ôtés en cas de redoux ou de grand soleil.
  • Les bâches transparentes sur arceaux offrent une bonne protection tout en étant faciles à ouvrir et elles sont le plus souvent dotées d’aérations, ce qui les rend particulièrement pratiques.
  • Les voiles de forçage sur arceaux sont perméables à l’air et à l’eau, ils sont donc polyvalentes, utilisables autant en hiver que durant les autres saisons.

Les légumes-feuilles

Le céleri à couper

Comme son nom l’indique, vous pouvez couper ses feuilles au gré de vos besoins et ce jusqu’en plein hiver. Il sera semé au printemps, puis mis en place entre juillet et octobre au soleil dans une terre riche..

Les choux

Les choux font partie de ceux des légumes d’hiver qui restent au potager. Ils auront été semés pour la plupart au printemps :

  • les choux frisés aiment l’hiver et le froid, d’ailleurs ils sont bien meilleurs après les premières gelées..
  • les choux de Bruxelles (les variétés tardives et semi-tardives) : ‘de Rosny’, ‘Groninger’, ou encore ‘Igor’ se sèment entre mars et mai pour une récolte d’octobre à mars..
  • les choux pommés d’hiver comme ‘Gros des vertus’ se sèment entre avril et juin et se récoltent tout l’automne jusqu’en décembre.
  • les choux-fleurs. Parmi ces derniers, c’est surtout la variété Géant d’automne primus qui est concernée car généralement on termine de les récolter au mois de décembre..
  • Les choux kale seront semés juste avant l’été pour être récoltés feuille par feuille en novembre et décembre.

Cela ne les empêche pas d’être frileux, un buttage pour protéger le cœur et un paillage les aideront à patienter, notamment pour les choux-fleurs qui auront en plus besoin que l’on protège leur pomme avec un voile de forçage.

Le chou Daubenton, chou perpétuel, sera protégé par un châssis pour affronter sans dommages les rigueurs hivernales, et vous pourrez en prélever des feuilles selon vos besoins.

Les épinards

Plusieurs variétés sont particulièrement adaptées à l’hiver, telles le très connu ‘Géant d’hiver’. On a semé celui-ci au cours de l’automne et on veillera à le protéger grâce à un voile d’hivernage ou un tunnel dans les zones les plus froides..

Comme l’épinard, l’oseille peut passer l’hiver en place et voir ses feuilles récoltées au besoin..

Le fenouil

Celui-ci peut être considéré comme un légume d’hiver dans les potagers des régions méridionales. Il aura été semé en été et se récolte alors jusqu’au mois de mars..

Les poireaux

‘Bleu de Solaise’, ‘Géant d’hiver’, ‘de Carentan’, ‘Jaune gros du Poitou’, voici les variétés que vous avez repiquées en début d’été pour une récolte hivernale. Et comme tout légume qui demande à être sorti de terre pour sa récolte, il est judicieux de pailler tout autour afin que la terre ne gèle pas !
Le poireau perpétuel lui aussi fournit du vert en hiver..

Les poireaux d’hiver se sèment en place entre février et mai pour un repiquage 3 mois plus tard environ et une récolte de novembre à mars. Ils se plaisent dans un sol riche et drainé, au soleil, et résistent jusqu’à une température de -7° en moyenne.

Les salades

La mâche est l’une des salades les plus incontournables, et les variétés semées en septembre se récoltent tout au long de l’hiver : ‘Coquille de Louviers’, ‘Verte de Cambrai’..

Le pourpier d’hiver, comme son nom l’indique, est aussi une salade d’hiver, mais qui appréciera un voile d’hivernage.

Les chicorées à larges feuilles sont très rustiques, notamment ‘Pain de sucre’ qui se sème entre les mois de mai et d’août, ‘Rouge de Trévise’ et’ Rouge de Vérone’ qui ont été semées au tout début de l’été. La chicorée scarole ‘En cornet de Bordeaux’ ne craint pas non plus le gel, pas plus que la frisée ‘Grosse pancalière’. Elles peuvent être récoltées entre octobre et décembre.Astuce : placez une cloche opaque sur vos chicorées 15 jours avant la récolte pour diminuer leur amertume.

La laitue peut aussi être gardée en hiver, et plus particulièrement la variété ‘Tête de beurre’ que le froid ne dérange pas du tout.

Jeunes, les salades apprécieront d’être recouvertes de cloches durant la nuit.

Les légumes-racines

Ces légumes sont typiquement des légumes d’hiver, à installer sans faute au potager !

Les betteraves

Les betteraves rouges se sèment en place entre avril et mi-juin dans un sol riche. Elles peuvent être récoltées tard dans l’automne voire en hiver tant qu’il ne gèle pas. Dans les régions du sud et avec un paillage ou autre protection elles pourront donc être récoltées même en hiver..

Les carottes

Ce sont les variétés dites “de conservation” qui peuvent être récoltées en hiver, ainsi que les variétés tardives : ‘Colmar’, ‘Touchon’, ‘Nantaise améliorée’, ‘Chantenay’… Dans les zones froides cependant, elles seront plutôt récoltées en automne..

Ces carottes d’hiver sont semées en début d’été et se récoltent entre l’automne et l’hiver.

Les navets

Le navet ‘Boule d’or’ est une délicieuse variété d’hiver, que vous sèmerez entre la mi-juillet et la fin du mois d’août dans un sol préalablement enrichi à moins de lui apporter du compost bien décomposé en cours de culture. La récolte se fera jusqu’au mois de décembre. Vous veillerez cependant à les protéger du gel grâce à un paillage et avec un tunnel dans les régions les plus froides.

À savoir : ne plantez pas les navets au même endroit d’une année sur l’autre, une rotation de 3 voire 4 ans est nécessaire car le navet a tendance à épuiser le sol.

Les panais

Cousins des carottes, les panais sont plus rustiques et sont donc un bon choix de légume pour le potager d’hiver. ‘Demi-long de Guernesey’ ou panais rond hâtif seront semés en mai et juin pour une récolte d’hiver. Et n’hésitez pas à les laisser en terre, ils se révèlent plus sucrés quand ils ont subi des gelées..

À savoir : la rouille peut les atteindre du fait du froid et de l’humidité, mais cela ne les rend pas pour autant impropres à la consommation, il suffit de bien les éplucher pour s’en régaler..!

Les radis d’hiver

Un semis en août pour une récolte en décembre pour le radis noir ‘Gros long d’hiver’ dont la chair ferme et parfumée est un des plaisirs hivernaux. Dans les régions bénéficiant d’hivers relativement doux ces radis peuvent même rester en terre jusqu’en mars, à condition toutefois de les protéger avec un paillage épais. Le daikon est lui aussi un légume idéal pour le potager d’hiver.

Astuce : pensez à semer en petites quantités et en plusieurs fois pour une récolte échelonnée..

Le raifort

Le “poivre du pauvre”, en référence bien sûr à son goût piquant se sème au printemps dans un sol riche et frais, plutôt à mi-ombre. Vous pourrez commencer à le récolter l’année suivante, à partir du mois de septembre, tout l’hiver et au printemps, au fur et à mesure de vos besoins..

Astuce : utilisez une bêche pour ramassez les racines, et comme il restera probablement quelques morceaux dans le sol, vous profiterez de ce légume durant quelques années..!

Les rutabagas

Ces cousins des navets se sèment dès le mois de mai jusqu’en juillet pour être récoltés à partir du mois de septembre mais ils peuvent rester en terre et être récoltés en fonction de vos besoins tout au long de l’hiver.

Les salsifis

Longtemps mal aimé, ce légume-racine d’hiver pourtant délicieux revient dans les assiettes, et dans les potagers ! Vous réaliserez des semis entre avril et mai pour le récolter en novembre et décembre..

Les scorsonères

Ces racines à chair blanche faciles à cultiver se sèment en mars et avril et peuvent être récoltées environ 7 à 8 mois plus tard, en novembre et décembre..

Les topinambours

Ils peuvent rester dans la terre tout l’hiver à condition de bien nettoyer le sol autour d’eux et de les pailler abondamment. La récolte se fait à la fourche-bêche, comme pour les pommes de terre..

Astuce : si vous ne voulez pas vous retrouver envahi par ce légume délicieux mais un tantinet envahissant, ramassez jusqu’aux plus petits tubercules, qui sinon repartiront l’année suivante..

Les aromates

Certains d’entre eux sont peu incommodés par le froid, persil, sauge, romarin pourront sans problème vous fournir des feuilles odorantes même en plein hiver, même si elles seront alors un peu moins parfumées qu’en plein été..

Eh non, hiver n’est pas synonyme de trêve au potager ! Vous devrez affronter le froid, la pluie, le vent, pour aller récolter coûte que coûte les bons légumes que vous offrent encore vos planches. Bien sûr pour cela vous devrez avoir semé au printemps et en été les graines de choux, salades, navets et autres légumes-feuilles ou racines dont vous allez vous régaler. Et vive les légumes d’hiver au potager !