Pourquoi avoir des poules dans son jardin ?

Que l’on possède un grand terrain ou un petit coin de jardin, chacun peut avoir des poules chez soi. En plus d’être des animaux de compagnie faciles à vivre, elles rendent bien des services : recyclage, œufs frais, entretien du potager..

Des poules pondeuses pour des œufs frais tous les matins

Quel bonheur de chercher les œufs au poulailler ! Toutes les poules pondent, mais certaines races sont plus prolifiques que d’autres. Si vous souhaitez que vos poules vous offrent des œufs quotidiennement et toute l’année, choisissez les races pondeuses.

Deux ou trois pondeuses suffisent généralement pour avoir des œufs tous les jours, au goût inimitable et dont vous connaissez la provenance, et pratiquement tout au long de l’année. En effet, si les bonnes pondeuses pondent de 200 à 250 œufs par an, la plupart connaissent une baisse de leur productivité en hiver et lors des deux mues annuelles.

Avoir des poules chez soi pour limiter le gaspillage

Les reines du recyclage

Ne jetez plus vos restes de repas, donnez-les à vos cocottes ! Les poules sont les reines du recyclage. On estime que deux poules peuvent consommer entre 80 à 90 kg de déchets par an.

L’alimentation de base de vos volailles est constituée de céréales, mais les poules ne se contentent pas de ce régime granivore, elles sont de véritables omnivores. Complétez leur ration de céréales avec les restes de vos repas.

N.B Quelques mets qu’elles apprécieront particulièrement : le pain ; les fruits ; le gras de la viande et du jambon ; les croûtes de fromage ; les épluchures de légume ; les pommes de terre cuites ; les pâtes et la semoule cuites..

Surveillez leur alimentation

Certaines règles restent néanmoins à respecter. Évitez les produits trop sucrés, trop salés ou épicés. Les restes de repas mis à la disposition de vos poules le matin doivent être retirés en fin de journée. Cela évite que les aliments pourrissent et attirent des visiteurs indésirables comme les souris et les rats.

Ne considérez pas vos poules comme des poubelles, vos restes de repas constituent des compléments alimentaires pour votre poule et en aucun cas leur unique nourriture. Tout en diminuant le volume de vos déchets alimentaires.

Il convient de leur offrir une alimentation sur mesure :

100 à 130 g de céréale (mélange de graines de blé, de maïs, d’avoine, d’orge ou d’aliment complet présenté sous la forme de granulés) ainsi que de l’eau propre et fraîche à volonté..

Poulailler et potager : une association gagnante

Les poules sont d’infatigables jardinières.

Elles débarrassent la pelouse d’un nombre considérable de petits animaux qui ne sont pas toujours les bienvenus, comme les chenilles, les limaces, les escargots, mais aussi de certaines « mauvaises herbes ».

Au potager, leur grattage évite la repousse des adventices. Pensez cependant à protéger les jeunes plants ou les fruits poussés trop bas, dont elles ne feront qu’une bouchée.

En hiver, après les dernières récoltes, laissez-les grattez de temps en temps votre potager, elles en nettoient la terre. Autour des arbres fruitiers, elle picorent les fruits trop murs tombés au sol.