Nos conseils pour un bon entretien des pieds de tomates..

Suivez nos conseils pour bien entretenir vos pieds de tomates. Protégez-les des insectes nuisibles et des maladies, ôtez les gourmands, arrosez généreusement et faites des apports d’engrais régulièrement.

Protégez le pied des tomates avec un paillis (écorce de pin, feuilles mortes, tontes de gazon séchées, paille, sciure…), vous éviterez ainsi l’évaporation de l’eau et le développement des mauvaises herbes.

Quand le 2e ou 3e bouquet de fleurs/fruits s’est formé, étêtez le pied de tomates : coupez la tige principale 1 à 2 feuilles au-dessus d’un bouquet. La végétation va être ralentie, et les fruits vont grossir. Recommencez l’opération sur la nouvelle tige principale créée (schéma).

En mai, apportez par griffage une petite poignée d’engrais organique complet que les racines incorporeront lentement au cours de la saison.

En juin, pincez certaines tiges pour permettre l’épanouissement des autres et obtenir des fruits, certes moins nombreux, mais plus gros.

Une fois par semaine, arrosez copieusement sur le paillis. Visez bien le pied des tomates pour éviter d’éclabousser les feuilles et les fruits qui pourraient alors pourrir ou être brûlés par le soleil.
Une semaine après la floraison du premier bouquet, puis une fois toutes les deux semaines, ajoutez à l’eau d’arrosage de l’engrais tomate soluble.

Régulièrement, supprimez les gourmands, petites pousses à l’aisselle des branches qui épuisent la plante inutilement. Binez le pied des tomates pour supprimer les herbes concurrentes et aérer la surface du sol.

Les tomates apprécient la compagnie de certains légumes : ail, céleri, cerfeuil, oignon, persil, asperge, haricot, poireau, pois, radis, sauge et thym comme elle déteste le voisinage des pommes de terre, des aubergines, du fenouil. .

Pourquoi pincer les tomates ?

  • Pour accélérer la maturation des fruits,
  • Pour diminuer leur nombre et augmenter leur calibre,
  • Pour réguler l’expansion de la végétation, qui cache le soleil aux fruits. Or, pour mûrir, les tomates ont besoin de beaucoup de soleil.

Où pincer les tomates ?

Tout d’abord, repérez la tige principale, comptez 2 à 3 bouquets de fleurs. Taillez le pied en gardant un bourgeon axillaire. Préservez celui de la feuille située au-dessus du dernier bouquet floral que vous souhaitez garder. Ce bourgeon vous donnera encore quelques bouquets floraux. N’en conservez que 2 ou 3.
Au total, ne gardez sur le pied de tomates que 5 à 6 bouquets de fleurs.

NB : On laissera plus de bouquets sur une variété réputée vigoureuse.

On peut également limiter de nombre de fleurs par bouquet à 3 ou 4, pour s’assurer ainsi de plus grosses tomates.

A noter : Toutes les variétés de tomates ne sont pas concernées, comme c’est le cas de la ‘Bette Boy’.

La tomate est soumises aux attaques de nuisibles et de champignons. Pour prévenir les attaques de champignons, ayez recours au purin d’ortie, à une macération d’ail ou une décoction de prêle. Faites pousser à leur proximité des œillets d’Inde et des capucines naines qui les protégeront par leur effet fongicide.

Quelques semaines après la plantation des tomates, il est temps d’effectuer les premiers soins.
Il y a plusieurs écoles, certains jardiniers ne font rien, d’autres commencent à effeuiller et égourmander les tomates.

Si le temps est très sec et très ensoleillé, il n’est pas nécessaire d’effeuiller les tomates. Si le climat est plutôt frais et humide, pour empêcher la propagation des spores de champignons, il convient de supprimer quelques feuilles : un simple mouvement de bas-haut, haut-bas suffit à les détacher.

Ensuite, pratiquez l’égourmandage : des gourmands poussent à partir des insertions foliaires et captent une grande partie de l’énergie de la plante. De la même façon, détachez-les de la tige mère; vous concentrerez alors toute l’énergie dans la tige principale. Plus on s’y prend tôt, moins on abime la plante, moins il y a de risques de maladies.N’enlevez pas toutes les feuilles !

Retrouvez dans votre Coop’ nos gammes d’engrais Bio SOLABIOL

En priorité, ôtez les gourmands et répétez l’opération au fur et à mesure de la croissance de la plante. Laissez un maximum de feuilles, car c’est par elles que la plante capte une grande partie de son énergie.
Accrochez-la à son tuteur, et répétez l’opération au fur et à à mesure de sa croissance.