Nos conseils pour semer et entretenir son gazon..

Vert intense, reposant et très décoratif, le gazon sait mettre en valeur nos jardins. Quand vient le moment de le semer, nous sommes nombreux à croire que tous les gazons se ressemblent. Pourtant, chaque variété a ses propres caractéristiques. Avant de leur offrir une coupe de printemps rafraîchissante, commençons par analyser nos jardins…

Choisir un gazon adapté..

Si l’habit ne fait pas le moine, le vert ne fait pas le gazon..! Certaines pelouses sont particulièrement résistantes, d’autres poussent plus ou moins vite. Il y a aussi celles qui supportent le plein soleil, les rustiques ou celles dont l’entretien est limité. Grand jardin ou petite surface, passage fréquent ou espace préservé, effet dense ou plus délicat, pousse rapide ou croissance lente…

Le choix du gazon ne doit pas se faire sans diagnostiquer en amont les besoins des utilisateurs et les contraintes liées au jardin.

On y pense peu lors du semis, mais un gazon très sollicité et fragilisé nécessite plus d’entretien. Côté esthétique, on fait vite la grimace face à un gazon jauni ou abimé. Le prévoir dès le départ en optant pour une pelouse résistante est un geste pour notre bien-être et l’environnement.

Quels que soient nos besoins, il y a toujours une bonne raison de choisir un gazon résistant :

Le gazon plein soleil résiste au sec, limite les arrosages et l’effet « gazon brûlé » dont on se passerait volontiers. Le petit plus ? Il résiste aussi au piétinement. Pour les lieux de passage et aires de jeux, les jardiniers ont tout intérêt à opter pour le gazon sports et jeux. Il a l’avantage de se régénérer rapidement et accepte sans broncher les piétinements intensifs. Il supporte bien le sec.
Le gazon rustique est idéal pour les grandes surfaces. Sa pousse lente et sa grande résistance lui permettent de faire sa vie sans trop nous solliciter. Dense, il est aussi très élégant.

RÉPARER LES DÉGÂTS : LES PELOUSES QUI S’ATTAQUENT AUX TROUS ET SURFACES DÉGARNIES

Les gazons de rénovation sont les alliés des pelouses fatiguées. Les espaces dégarnis ne sont qu’un lointain souvenir avec le gazon rénovation, enrichi en engrais organo-minéral. Il s’implante vite et résiste au piétinement. De son côté, le gazon regarnissage idéal pour boucher les trous contient en plus un support de culture qui facilite le semis et la pousse.

Etape 1 – Préparez votre terre

  • Labourez pour ameublir la terre. Retirez les mauvaises herbes, les racines, les cailloux. Apportez du sable et de la tourbe ou du terreau gazon, si vous créez un gazon sur des terres rapportées. Fertilisez en enfouissant un engrais de fond.
  • Egalisez le sol avec un croc, cassez les mottes. Retirez les dernières racines et surtout les pierres qui risquent d’endommager la lame de votre tondeuse.

Etape 2 – Semez votre gazon

  • Semez régulièrement par bande de 1m environ. Faites deux passages croisés ou mieux utilisez un semoir (comptez 25 g à 40 g au m2 selon les conditions). Pour réaliser de belles bordures, semez d’abord dans un sillon tracé avec le dos du râteau en traînée dense et semez plus dru les bords de la pelouse.
  • Recouvrez les graines. Passez légèrement votre râteau sans faire de va-et-vient. On peut aussi recouvrir le semis d’une très fine couche de terreau gazon..
  • Tassez le sol à l’aide d’un rouleau. Vous fixerez les graines et vous faciliterez leur germination et leur enracinement. Si le temps est trop sec, un paillage clairsemé avec la paille aidera le démarrage de votre semis et diminuera l’arrosage. Passez à nouveau le rouleau quand votre gazon atteindra 5 cm.

Etape 3 – Entretenez votre gazon

  • Tondez régulièrement. Dès que le gazon atteint 8 à 10 cm, tondez le de 6 à 8 cm du sol. Ne tondez pas une herbe mouillée (rosée ou pluie). L’herbe sera plus belle si vous changez le sens de la tonte : 1 fois dans la longueur de la pelouse, 1 fois dans la largeur.
  • Scarifiez et aérez votre gazon à l’aide d’outils spécifiques de façon à éliminer le feutrage. Cette opération devra être réalisée au début du printemps (mars) et renouvelée chaque année si possible.