La maison est mon jardin: comment planter ses tomates sur son balcon?

Dans le sud, il est n’est pas nécessaire d’avoir la main verte et une maison avec jardin, pour prendre du plaisir et réussir ses plantations de tomates. Ces fruits s’épanouissent parfaitement, en pot ou en jardinière.

Avec l’arrivée des beaux jours, se constituer un petit potager sur son balcon ou sa terrasse, avec de superbes plants de tomates, c’est accessible à tous. La saison idéale pour planter ses tomates démarre fin avril, mais sur la côte, on peut commencer dès maintenant. Alors suivez le guide, pour préparer vos futures salades et autres plats de saison, avec les fruits de la maison!

À vos plans, prêts? Plantez!

Votre plan de tomates et vous, vous aurez besoin d’un pot d’environ 30cm de large/diamètre, avec une coupelle dessous. Attention toutefois où vous placez le/les pots: les plants peuvent grandir jusqu’à 1,5m! Tapissez le quart du pot de billes d’argile, qui assureront notamment un excellent drainage pour vos plants. Puis remplissez le reste du contenant de terreau horticole; vous pouvez composer un mélange plus riche en y ajoutant du compost, de l’engrais bio… ou de la poudre de corne broyée.

Pendant que votre plant baigne dans une petite bassine d’eau froide pendant 5 minutes, pour libérer ses racines (souvent coincées dans un godet en plastique pour la vente), creusez un trou au milieu du pot. Pour cette opération, on vous conseille d’utiliser un transplantoir, pour que vos gestes soient précis et homogènes- surtout sur de petites surfaces comme celle d’un pot. Enfin, disposez délicatement le plant dans le trou, un peu en biais pour que la tige se retrouve bien enterrée sur le côté (le pied de tomates fait pousser ses racines sur la partie de la tige qui se trouve sous la terre!), quitte à avoir les feuilles les plus basses quasiment enterrées elles-aussi. Après avoir bien tassé le dessus (vous pouvez mettre un peu de paille ou des feuilles mortes sur le dessus, pour une évaporation plus lente), vous fixerez un tuteur dans le pot, afin d’enrouler le plant autour pour qu’il grandisse sans courber. Un arrosage abondant est nécessaire à cette phase de plantation.

Un entretien régulier

Vos plants de tomates ont avant tout besoin de soleil. Ça tombe bien car chez nous, c’est une vitamine sur laquelle on peut aisément compter! Ensuite, pour que la terre reste toujours humide, cela nécessite un arrosage régulier, quotidien. Néanmoins c’est le pied qui doit recevoir l’eau, et non pas les feuilles qui n’aiment pas trop ça! Plus tard dans la pousse, vous pourrez utiliser des arrosages enrichis aux purins (orties, consoude…). Concernant la taille: plus la variété de tomate est grosse, plus vous aurez besoin de couper car les tomates poussent très vite! Le but de la coupe (au sécateur) est de dégager les éléments qui peuvent empêcher le soleil de bien pénétrer et faire grandir le pied: feuilles, gourmandes (jeunes pousses)...

Voilà, vous savez tout! Choisissez votre variété parmi les cerises, coeurs de boeuf, black cherry et autres sun gold… Dépendamment des variétés, les premiers fruits arriveront fin juin, et possiblement jusqu’à fin septembre. En réalisant chacune de ces étapes, c’est certain: le résultat sera au rendez-vous, et vous allez y prendre goût!


MARS DANS LE JARDIN: TOP 7 POUR PARFAIRE SON POTAGER

Le mois de mars signe l’arrivée de la si belle saison du printemps. Dans votre tablier de jardinier(e), vous serez bien occupé(e) par les semis de légumes et de plantes aromatiques. À chaque légume, fruit ou plante sa méthode: que ce soit en pleine terre pour les espèces les plus rustiques, ou sous abri pour accélérer la levée des graines des autres, on vous délivre tous nous conseils pour préparer un potager bien garni!

1 - Des aubergines

Comme les poivrons et les tomates, plantez-les en pleine terre. Petite astuce: mettez vos graines au congélateur 72h avant de semer, pour une efficacité supplémentaire. Il faut toujours planter ces graines par deux.

2 - De l’ail rose

De même que pour l’oignon blanc ou rouge, l’asperge et la rhubarbe, plantez sur butte en sol très humide. N’hésitez pas à lui donner de la compagnie pour faciliter sa croissance: un voisinage de betteraves, carottes, poireaux ou laitues lui sera favorable!

3 - L’échalote

Dégagez légèrement le haut du bulbe, pour accélérer la maturation. Et comme l’ail, préférez une plantation dans un sol très humide, sur butte. Le bulbe ayant un sens, vous devez simplement veiller, à la main, à bien l'enraciner en contact avec la terre afin d’obtenir une bonne germination.

4 - Semez des carottes

Vous pourrez semer, après avoir bien travaillé la terre en profondeur. Choisissez des variétés courtes dans les terres caillouteuses. Vous pouvez, pour hâter la levée, semer sous châssis ou tunnel de forçage et repiquer les jeunes plants 3 semaines après la levée.

5 - Des pommes de terre

Au début du mois de mars: prêt, plantez! Nous voici avec la star bien présente de votre potager. Après avoir butté les pommes de terre plantées le mois dernier, choisissez des variétés précoces de pomme de terre, pour une terre préparée et riche. Il est possible d'ajouter de l'engrais au fond du trou si vous n'avez pas enrichi la terre de compost ou de fumier. Prévoyez 60 cm entre les rangs et 40 cm entre les plants.

6 - Des radis

à la manière du navet, de la betterave, du cerfeuil, du panais, du céleri, ou encore du poireau et de l’asperge: Semez en pleine terre. Vous pouvez, pour hâter la levée, semer sous châssis ou tunnel de forçage et repiquer les jeunes plants 3 semaines à peine après la levée!

7 - Plantez la ciboulette

La ciboulette, comme l’estragon, le laurier-sauce, la menthe ou la sarriette, se plante dans un coin du jardin, dans un carré d’herbes aromatiques. La ciboulette a besoin d’être plantée dans un sol frais, en ligne, en espaçant les pieds de 10 à 15 cm.

Bien d’autres plantes peuvent attirer votre attention à l’arrivée du printemps: le brocoli, la laitue, le choux, petit pois… Ou même du thym et du romarin, bien taillés pour leur conserver un port compact. Il en ira finalement de vos préférences, de vos goûts et couleurs qui ne se discutent pas. Mais dans tous les cas, attendez-vous à une récolte abondante: le secret est dans la façon. En semant de la bonne manière à la bonne saison, c’est votre potager qui vous remerciera!